30/03/2017

Le Cellier Gerisena récupère les vins d'amphore

Il y a plus de 2.000 ans, les Grecs et les Romains ont étendu l'utilisation des amphores de l'Ampurdan comme récipient pour fermenter le raisin et élaborer le vin.

Cette technique de production vinicole millénaire est retourné aux terres ampurdanais de la main de plusieurs celliers de la D.O. de l'Ampudan, entre elles le Cellier Gerisena, qui ont récupéré ce récipient d'argile pour offrir des vins qui se distinguent par leur minéralité, fraîcheur et un degré élevé de pureté d'arômes primaires de la variété employée.

Le Cellier Gerisena élabore un vin doux de Carignan surmûri en amphores de terre cuite faites à la main de 145 l de capacité sans revêtement ou vitrificación de sa surface.

« La structure microporeuse de la terre cuite de Terres d'Autan permet un échange liquide/gaz entre le vin et l'atmosphère, en donnant lieu à une contribution lente et constante d'oxygène, tandis que le vin subit une concentration par évaporation avec un respect absolu du vin. Grâce à la porosité, le double que celle d'une barrique normale, et l'effet stabilisateur de l'acidité du vin dû à la terre cuite, nous cherchons obtenir un vin doux dans lequel le profil des fruits mûrs est renforcé tandis qu'il gagne en complexité en bouche » explique l'œnologue des caves, Natàlia Duran.